Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» Offre de pret entre particulier Tres sérieux et très rapide
Mar 9 Déc - 20:50 par fuseau

» Offre de pret entre particulier Tres sérieux et très rapide
Mar 9 Déc - 20:49 par fuseau

» Offre de pret entre particulier Tres sérieux et très rapide
Mar 9 Déc - 20:48 par fuseau

» Offre de pret entre particulier Tres sérieux et très rapide
Mar 2 Déc - 15:26 par fuseau

» Offre de pret entre particulier Tres sérieux et très rapide
Mar 2 Déc - 15:25 par fuseau

» Offre de pret entre particulier Tres sérieux et très rapide
Mar 2 Déc - 15:22 par fuseau

» Offre de pret entre particulier Tres sérieux et très rapide
Mar 2 Déc - 15:22 par fuseau

» Offre de pret entre particulier Tres sérieux et très rapide
Mar 2 Déc - 15:21 par fuseau

» Offre de pret entre particulier Tres sérieux et très rapide
Mar 2 Déc - 15:20 par fuseau

» Offre de pret entre particulier Tres sérieux et très rapide
Mar 2 Déc - 15:16 par fuseau

» Offre de pret entre particulier Tres sérieux et très rapide
Mar 2 Déc - 15:15 par fuseau

» Offre de pret entre particulier Tres sérieux et très rapide
Mar 2 Déc - 15:15 par fuseau

» Offre de pret entre particulier Tres sérieux et très rapide
Mar 2 Déc - 15:14 par fuseau

» Offre de pret entre particulier Tres sérieux et très rapide
Mar 2 Déc - 15:14 par fuseau

» Offre de pret entre particulier Tres sérieux et très rapide
Mar 2 Déc - 15:12 par fuseau

» Offre de pret entre particulier Tres sérieux et très rapide
Mar 2 Déc - 15:11 par fuseau

» Offre de pret entre particulier Tres sérieux et très rapide
Mar 2 Déc - 15:09 par fuseau

» Offre de pret entre particulier Tres sérieux et très rapide
Mar 2 Déc - 15:08 par fuseau

» parCeasksef
Lun 1 Aoû - 0:18 par Invité

» comment éviter d'etre cocufié dans le couple??la solution
Sam 9 Juil - 22:19 par montanaalicia

» comment ne pas etre victime de l'infidélité?
Mer 19 Jan - 17:35 par montanaalicia

» votre partenaire a un comportement douteux?venez en savoir
Mer 19 Jan - 17:33 par montanaalicia

» Joué à World Of Warcraft gratuitement.
Dim 26 Déc - 18:09 par blind34

» Peintures d'apres photos comme cadeaux uniques
Mer 24 Nov - 18:06 par taja609

» [WOW]BackDown 3.3.3[WOW]
Jeu 24 Juin - 14:27 par nothernlight


Les films de la semaine: les derniers opus de François Ozon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Aucun Les films de la semaine: les derniers opus de François Ozon

Message par @lex le Jeu 15 Mar - 19:31

Les films de la semaine: les derniers opus de François Ozon et Zhang Yimou



PARIS (AFP) - Un étrange mélo ironique, en
costumes et en anglais, signé François Ozon, et un film d'action à
grand spectacle du Chinois Zhang Yimou situé au Xè siècle sont à
l'affiche cette semaine.
- "Angel" de François Ozon (France, 2H10)
avec Romola Garai, Michael Fassbender, Charlotte Rampling, Sam Neill.
Dans l'Angleterre edwardienne, la jeune provinciale Angel (la jeune
Romola Garai, dont c'est le premier rôle important), fille d'une
épicière, déteste ses origines. Alors que ses romans à l'eau de rose
rencontrent le succès, elle tombe amoureuse d'Esmé (Michael
Fassbender), peintre sans succès qui profite de sa passion pour jouir
de sa fortune, tout en l'aimant à sa façon. François Ozon adapte un
roman publié en 1957 par l'écrivain britannique Elizabeth Taylor
(1912-1975), dans ce film en costumes et en anglais, une première pour
le cinéaste.


"Je suis tombé amoureux du personnage
excentrique d'Angel", a expliqué l'auteur de "Huit femmes" au dernier
festival de Berlin, où le film était en compétition le mois dernier, se
disant tenté "par l'idée d'un mélodrame". Ozon a voulu créer "quelque
chose de baroque et foisonnant", de "lyrique" dans les années précédant
la Grande guerre. L'actrice Romola Garai, dirigée depuis par Kenneth
Branagh (dans "As you like it", pas encore sorti en France), campe
Angel avec sensibilité, mettant en lumière sa faiblesse, son égoïsme et
sa puérilité, comme "quelqu'un d'incapable d'avoir une vie à elle, dont
l'existence est dictée entièrement par son oeuvre", a-t-elle expliqué à
Berlin.
- "Au-delà de la haine", documentaire d'Olivier Meyrou (France, 1H25). A Reims,
après l'agression mortelle de leur fils François, Jean-Paul et
Marie-Cécile Chenu ont accepté de se livrer à la caméra. Avant, pendant
et après le procès aux assises, le film montre le parcours d'une
famille qui dépasse sa douleur pour s'engager dans un combat en faveur
de la tolérance et du respect de l'autre, pour aller "au-delà de la
haine".

- "La cité interdite" de Zhang Yimou, (Chine,
1H54, titre original: "Curse of the Golden Flower") avec Chow Yun Fat,
Gong Li. Au Xème siècle en Chine, sous la brillante dynastie des Tang
(VIIe-Xè siècle). De retour dans la Cité interdite après une longue
absence, l'Empereur (Chow Yun-fat, grande star des films
d'action hong-kongais) y retrouve une impératrice qui le hait et trame
un complot pour prendre le pouvoir, avec l'appui d'un de ses fils.
L'empereur, pendant ce temps, l'empoisonne à petit feu en lui faisant
prendre des potions censées guérir sa mélancolie. Mais à son tour
l'impératrice sera trahie par le fils aîné de l'Empereur, né d'un
premier mariage.
La plupart des scènes du film se déroulent
au sein de la Cité interdite, reconstituée dans des décors étouffants
de doré et rose fluo, avec des costumes à dominante tout aussi dorée.
Les scènes de bataille sont spectaculaires, avec leurs milliers de
figurants. De leur côté, les amateurs d'arts martiaux seront ravis par
quelques scènes accompagnées de ralentis inhérents au genre.
- "Le come-back" de Marc Lawrence (Etats-Unis, 1H43, titre original: "Music and lyrics") avec Drew Barrymore, Hugh Grant.
Le chanteur pop Alex Fletcher a connu la gloire dans les années 80,
avant d'en être réduit à hanter les podiums des parcs de loisirs et les
foires agricoles. Alors qu'il se croit fini, Fletcher se voit offrir un
dernier come-back en écrivant pour la jeune diva Cora Corman.
- "Par effraction", par Anghony Minghella (Etats-Unis, 1H37, titre original: "Breaking and entering") avec Jude Law, Juliette Binoche,
Robin Wright Penn. Le couple de Will et Liv traverse une période
difficile. Will vient d'ouvrir ses bureaux d'architecte paysagiste dans
King's Cross, quartier de Londres en pleine réhabilitation. Ses luxueux
locaux attirent les cambriolages. Excédé, Will suit l'un des voleurs
jusque chez lui où le jeune homme, Miro, vit avec sa mère, Amira, une
réfugiée bosniaque. Will plonge dans un univers qui lui est totalement
étranger, mais aussi au plus profond de lui-même.
- "Honor de Cavalleria" d'Albert Serra (Espagne,
1H50) avec Lluis Carbo, Lluis Serrat. Ce premier long-métrage d'Albert
Serra, qui l'a aussi écrit, monté et produit, est une adaptation très
libre de "Don Quichotte" sous forme de rêverie quasi muette et
nostalgique autour du personnage de chevalier errant imaginé par
Cervantes. Du foisonnant roman picaresque et satirique publié en 1605,
au Siècle d'or espagnol, par le monument de la littérature ibérique
Miguel de Cervantes (1547-1616) Serra, diplômé en philologie espagnole,
n'a gardé que l'esprit, celui d'un anti-roman de chevalerie.
Dans des plans d'une extrême lenteur
contemplative, il suit ses deux héros, Don Quichotte, interprété par
Lluís Carbó, vieux mystique au corps fourbu et sec, Sancho Pança, joué
par Lluís Serrat, son serviteur obèse et quasi muet. Tous deux
cheminent dans les champs, les plaines et les bois, marchant au côté de
leur monture et échangeant de rares paroles, suivis tantôt de près,
tantôt à distance, par la caméra numérique de Serra. A l'occasion d'une
sieste dans l'herbe ou d'un bain dans l'eau émeraude d'un étang, il
capte les sons et les rythme de la nature, donnant à entendre le vent
dans les arbres, à sentir la brûlure du soleil ou la fraîcheur du soir.
- "Ma place au soleil" d'Eric de Montalier
(France, 1H45) avec Elodie Bouchez, André Dussollier, Jacques Dutronc,
Nicole Garcia. Trois couples et un célibataire d'âges, de classes
sociales et d'itinéraires différents se débattent dans des méandres
professionnels ou personnels... Sauront-ils se faire une "place au
soleil" ?
- "Notre pain quotidien", documentaire de
Nikolaus Geyrhalter (Autriche, 1H32, titre original: "Our daily
bread"). Pendant deux ans, Nikolaus Geyrhalter a filmé les employés,
les lieux et les processus de production de l'industrie alimentaire. Le
résultat: une édifiante plongée au coeur des plus grands groupes
européens agricoles, qui sonde notre modèle de sur-consommmation. Où la
productivité ultra-intensive se rapproche des romans d'anticipation...
Avertissement.
- "Dark horse" de Dagur Kari
(Danemark,Islande, 1H46) avec Jakob Cedergren, Nicolas Bro. Daniel,
artiste grapheur, gagne sa vie en inscrivant sur les murs les
déclarations d'amour qu'on lui commande. Charmeur irresponsable, il a
adopté un mode de vie marginal. Un jour, il tombe amoureux de France.
- "Ecrire pour exister" de Richard LaGravenese (Etats-Unis,
2H04, titre original: "Freedom writers") avec Hilary Swank, Patrick
Dempsey. Erin Gruwell, jeune enseignante, est affectée dans un lycée
difficile de Long Beach. Ses élèves, qui se regroupent en clans,
l'ignorent en dépit de tous ses efforts. Un incident mineur met le feu
aux poudres. Peu à peu, elle accompagne ses élèves réputés
"irrécupérables" dans une lente reconquête de leur amour-propre.
- "Hyper tension" de Mark Neveldine et Brian Taylor (Etats-Unis,
1H27, titre original: "Crank") avec Jason Statham, Efren Ramirez, Amy
Smart, Jose Pablo Cantillo. Chev Chelios, un tueur à gages, n'a pas
rempli son dernier contrat. Dès le lendemain, un coup de fil lui
apprend qu'il a été empoisonné dans son sommeil et qu'il ne lui reste
qu'une heure à vivre. Dans une terrible course contre la montre, Chev
parcourt Los Angeles à la recherche d'un antidote.
Interdit aux moins de 12 ans
- "Loggerheads" de Tim Kirkman (Etats-Unis,
1H36) avec Tess Harper, Bonnie Hunt, Michael Kelly. Inspiré de faits
réels, Loggerheads raconte trois histoires qui débutent toutes en
Caroline du Nord le jour de la fête des mères, et vont se rencontrer.
Mark, séduisant vagabond venu protéger les tortues des mers, rencontre
George qui tient un petit motel sur le bord de mer. Elizabeth se
demande ce qui est arrivé à son fils, qui a claqué la porte du domicile
après une querelle avec son père, un pasteur conservateur. Grace
abandonne son travail pour retrouver le fils qu'elle a abandonné
adolescente.
- "Wilderness" de Michael J. Bassett (Etats-Unis,
1H34) avec Sean Pertwee, Alex Reid, Toby Kebbell. Après avoir poussé au
suicide un de leurs compagnons de cellule, une bande de jeunes
délinquants est envoyée sur une île pour un stage de réinsertion et
d'apprentissage de la survie en groupe. Ils se croyaient seuls mais
leur séjour va tourner au carnage.
Interdit aux moins de 16 ans.

_________________





Bonne Amusement sur Utopie !
avatar
@lex
Fondateur
Fondateur

Masculin
Nombre de messages : 12012
Age : 26
Localisation : A cotés de Valciennes ( Nord )
Date d'inscription : 02/09/2004

Voir le profil de l'utilisateur http://a-l-3-x-x.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum